Désinsectisation

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.

Vos habitations, commerces alimentaires, entrepôts de stockage, locaux publics sont colonisés par des cafards (blattes), mouches, punaises de lit, insectes divers… Faites-vous aider par un professionnel pour vous en débarrasser.

Ces insectes sont un problème d’hygiène et de santé publique. Ils peuvent se développer rapidement si les conditions sont favorables : Température, humidité et nourriture en quantité suffisante.

Nous mettons tout en œuvre pour combattre avec efficacité les insectes rampants ou volants.
Infestant et contaminant vos lieux de vies, véhiculant des germes infectieux, leur petite taille permet à ces insectes de s’introduire à l’intérieur de tous types d’installations.

Notre expérience nous permet de bien appréhender chaque cas dans la lutte contre les insectes. Le choix de l’insecticide et des pièges, est dicté par l’objectif de résultat recherché : l’élimination des nuisances et bien sûr, le contexte local. Pour cela, nous utilisons des produits répondant aux normes de sécurité actuelles les plus strictes.


Les insectes les plus couramment traités :


Les Blattes (ou cafards) :

On les trouve dans nos habitations, principalement dans les pièces humides, où elles se nourrissent de déchets et trouvent l’eau nécessaire à leur survie. On trouve sur le même lieu des concentrations de jeunes et d’adultes de toutes tailles.

Les blattes ont une très forte capacité d’adaptation. Surtout actives (et donc visibles) la nuit, période pendant laquelle elles recherchent de la nourriture et de l’eau, il n’est pas rare de voir des blattes dans la journée en cas d’une forte infestation. Elles sont à rechercher en priorité derrière les points chauds et humides (gazinières, frigidaires,…)

Souvent associées à une absence d’hygiène, elles sont aussi présentes dans les endroits propres, importées malgré nous lors de nos déplacements, de déménagements personnels ou de notre voisinage.

Les gels appâts ainsi que la pulvérisation sont des méthodes efficaces en cas de faible infestation. Le gazage est nécessaire en cas de forte infestation (voir ci-après).


Les punaises de lit :

L’espèce la mieux adaptée aux environnements humains, leur contamination est mal maitrisée et leur propagation rapide, allant d’une ville à l’autre, d’une maison à une autre et de pièce en pièce.

A l’aide d’un piège de détection, il vous est possible d’être alerté de leur présence et pouvoir ainsi vous en débarrasser avant une infestation massive. (Nous contacter pour des informations complémentaires).

Le traitement (éradication) de la punaise de lit est complexe car l’insecte se niche dans des interstices souvent difficiles d’accès pour les insecticides. Les œufs sont très résistants au traitement. Il faut donc effectuer des opérations de désinsectisation minutieuses souvent en plusieurs étapes.
Le gazage ainsi qu’une pulvérisation sont les méthodes de luttes les plus efficaces.


Les puces :

Infectant les mammifères (dont l’Homme), elles vivent du sang de leurs porteurs.
Les animaux domestiques et de compagnie (chiens, chats,...) peuvent être porteurs de plusieurs espèces de puces et ainsi les transmettre à l’homme et coloniser nos habitations.

Une puce femelle peut pondre jusqu’à 50 œufs par jour pendant 50 à 100 jours. Il est donc important de traiter le problème le plus vite possible pour éviter la prolifération.

Les puces dites « de parquets » se traitent par pulvérisation massive et par poudrage intensif.


Les mouches/Moucherons :

Présents dans notre environnement personnel et professionnel, les mouches et moucherons doivent être éliminés pour des raisons hygiéniques et de confort de vie.

Se nourrissant de nos déchets et se reproduisant en grand nombre, s’il est difficile de s’en débarrasser totalement, différent moyens de lutte sont à votre disposition pour limiter les effets de leur présence (plaques à glu, destructeurs d’insectes,…).


Autres insectes rampant et volants :

Moustiques, Araignées, Fourmis, Teignes, Mites…

Pour plus d’informations, contactez-nous.


Les moyens de lutte :


Les gels appâts :

Traitement efficace sur les blattes (cafards) et fourmis. L’application de nos gels appâts est discrète, ne demande pas d’interruption d’activité ou d’évacuation des locaux. Les micros-gouttes, judicieusement disposées, permettent rapidement de contaminer la colonie. Après avoir consommé le gel, les excréments de la blatte sont empoisonnes et ingérés par ses congénères, créant ainsi une contamination en chaîne, qui aboutira rapidement à la destruction totale de la colonie.

Le gel a une action rémanente de quelques semaines à 3 mois selon le type de gel employé et l’environnement. Ceci vous assurant une protection contre les réinfestation éventuelles. La présence de jeunes blattes, postérieurement au traitement, est dut à l’éclosion des œufs. Les jeunes seront eux aussi empoisonnés par le gel laissé en place.

En cas de persistance plusieurs semaines après le traitement, un deuxième passage devra être envisagé.


Les pièges à glu :

Appelé aussi sentinelle, le piège à glu est un moyen d’alerte efficace lorsqu’il est utilisé dans le cadre des mesures de prévention. Il permet de déterminer le début d’une infestation, les zones d’infestation, le degré d’infestation, et de surveiller l’efficacité des traitements insecticides. A ce titre, ces pièges sont donc les « sentinelles » de la lutte anti-insectes. La pérennité du résultat passera toujours par des actions de prévention destinées à limiter de nouvelles réinfestations.


La pulvérisation :

Il est nécessaire d’avoir recours à la lutte par pulvérisation chimique pour combattre une grave infestation d’insectes. À base d’un produit spécifiquement étudié, combiné d’un insecticide choc et un régulateur de croissance de juvéniles, la pulvérisation permet de tuer les adultes et réguler les nouvelles naissances.


Le gazage :

il est utilisé en traitement de volumes et pour atteindre des endroits difficiles d’accès. Nécessitant un matériel particulier, le gazage doit se faire exclusivement par un professionnel. Cette méthode de traitement est très efficace.

N.B : Personnes et animaux doivent sortir des locaux le temps de l’intervention. (Durée d’environ 4 à 5 heures).


Conseil du professionnel :

Pour une efficacité maximum, il est préférable de traiter l’ensemble des locaux infestés et les alentours, créant ainsi une barrière de protection. En cas de forte infestation, la combinaison de plusieurs modes de traitements est souhaitable.

Pour les logements collectifs, si un traitement curatif ou préventif n’est pas fait dans tout l’immeuble, ce traitement sera moins efficace (sauf en cas d’infestation très localisé et de faible ampleur).

Un traitement par un professionnel est nécessaire pour stopper l’infestation.

ADS42